Le fleuriste est une personne passionnée par la nature et l’art, et qui apprécie aussi de vivre ses journées au milieu des fleurs. Il exerce un métier créatif qui va sans doute au-delà de l’aspect artistique. C’est lui qui nous donne les bons conseils lorsqu’on veut offrir un bouquet de fleurs pour la fête des mères, la Saint-Valentin… ou pour un anniversaire. Découvrons le métier du fleuriste en 5 points.

Un métier et une passion

On ne devient pas fleuriste par hasard, mais souvent par passion. En général, c’est une personne qui aime les métiers manuels et la création de bouquets qui feront plaisir aux clients. Ses connaissances sont à notre service pour nous aider à choisir le bouquet qui nous convient le plus.

Un métier qui exige une grande polyvalence

Outre la bonne connaissance des végétaux et la sensibilité artistique, le fleuriste doit suivre les dernières  tendances sociologiques et décoratives. Par ailleurs, il doit avoir une grande capacité d’écoute, un sens aiguisé du contact, un goût pour la déco… et l’amour des fleurs.

Une profession exigeante

Contrairement aux idées reçues, le métier du fleuriste est une profession exigeante. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il s’agit d’un travail qui nécessite la maîtrise d’un produit fragile et un savoir-faire qui s’apprend et s’approfondit. Il doit aussi savoir faire du marketing pour plaire aux clients. De plus, il doit avoir les compétences nécessaires pour répondre aux besoins du consommateur et lui proposer ce qu’il cherche.

Ses journées sont bien chargées !

En général, les journées du fleuriste sont bien chargées. Pour commencer sa journée, il fait une tournée sur les marchés de gros pour trouver des fleurs qui plairont aux clients. Il réserve aussi du temps pour démarcher les prestataires de service qui assurent la livraison fleur. Il prend aussi en charge la réception des commandes, l’entretien des plantes et fleurs, etc.

Un métier qui évolue très rapidement

Ce métier évolue très vite. Aujourd’hui, le fleuriste doit s’adapter avec les nouvelles exigences des clients et les tendances écologiques. Il doit surtout s’adapter avec la nouvelle technologie, puisqu’il doit être présent sur la toile, et pourquoi ne pas recevoir des commandes en ligne.