La lettre de motivation est un document envoyé à un recruteur pour lui faire part de votre volonté de travailler avec/pour lui en présentant votre profil et vos atouts pour le poste à pourvoir. Vous devrez donner les arguments qui pousseront l’employeur à se pencher sur votre profil. La lettre de motivation est également une invitation à découvrir votre CV. Sachez d’ailleurs que ces deux documents sont complémentaires et indispensables dans la réalisation d’une candidature de qualité. Votre lettre donnera également des informations sur votre personnalité et vos valeurs professionnelles. C’est aussi une occasion de proposer un entretien au recruteur afin qu’il en sache davantage sur votre parcours.

 

Comment rédiger sa lettre de motivation ?

 

Pour commencer, deux types de candidatures peuvent être réalisés :

  1. Une réponse à une offre d’emploi : vous pouvez postuler en répondant à une offre d’emploi dans laquelle la fonction, les tâches, le type de contrat et les informations liées à l’entreprise sont clairement définies.
  2. Une candidature spontanée : C’est une prise d’initiative de votre part ! En effet, vous proposerez spontanément vos services à un employeur avant même qu’il y ait un poste à pourvoir.

Si vous êtes plutôt traditionnel, vous pouvez rédiger votre texte en fonction du modèle “vous-moi-nous”. Bien que le modèle ne soit pas des plus récents, il fait partie des indémodables et des plus efficaces pour les recruteurs. C’est ce type de rédaction que nous allons présenter dans cet article.

En revanche, si le modèle classique ne vous enthousiasme pas, libre à vous de faire preuve d’imagination. Nombreux sont ceux qui ont eu recours à des candidatures plus farfelues les unes que les autres pour décrocher un emploi ! Avec la technologie qui nous entoure, les candidatures interactives représentent une façon de postuler intéressante et complètement actuelle ! Tout dépend également de la fonction recherchée, les métiers de l’informatique ou encore les postes liés à la communication auraient parfois tout intérêt à faire preuve d’originalité pour retenir l’attention de l’employeur.

Si vous n’avez pas ou peu d’expérience à votre actif, vous pourrez mettre en avant votre soif d’apprentissage, votre fiabilité et votre sérieux.

Si vous avez de l’expérience sur le marché de l’emploi, foncez et mettez votre savoir-faire en avant. Il ne s’agit pas d’être prétentieux mais bien de vendre vos compétences et vos qualités !

 

1. La mise en page de la lettre de motivation

Pour un maximum de professionnalisme, veillez à remettre l’ensemble de vos coordonnées dans le coin supérieur gauche de votre document, à notifier la date du jour dans le coin supérieur droit et l’objet de votre demande avec la référence de l’offre si nécessaire quelques espaces en dessous de ceux-ci. Voici un exemple pour ce dernier : « Objet : Candidature (spontanée) au poste de chargé de communication (réf : 154 458)». Vous rédigerez ensuite le corps de votre document et mettrez votre nom, prénom et signature en bas de page.

Une lettre de motivation doit impérativement tenir sur une page et doit être structurée sous forme de paragraphes. Il faut aussi qu’elle soit rédigée sans fautes d’orthographe, de grammaire ou de syntaxe. Pour ce faire, relisez-vous ou demandez à une personne de vérifier votre document.

Considérez que le recruteur a de nombreuses candidatures à consulter et qu’il n’a pas le temps de chercher les informations de chacun des candidats. Facilitez-lui la tâche et faites en sorte que votre mise en page soit claire, nette et aérée.

 

2. Le «  Vous » : posez le décor !

Pour vous aider à construire votre amorce, vous pouvez vous demander pourquoi cette offre vous intéresse et ce qui vous a poussé à postuler. Vous mettrez en exergue ce qui vous plait au sein de l’entreprise. Vous pourrez, par exemple, faire référence à ses projets, ses valeurs, sa philosophie de travail afin de démontrer que vous lui portez beaucoup d’intérêt et que vous avez pris vos renseignements (ce dernier point peut également figurer dans le troisième paragraphe).

Exemple : « J’ai constaté que vous avez créé de nombreux dispositifs sociaux dans la région et j’aimerais vivement y apporter ma contribution. »

De là, vous allez expliquer ce qui fait de vous le candidat idéal pour cette fonction. Pour rentrer dans le vif du sujet avec plus de facilité, vous pouvez indiquer le diplôme ou l’expérience en lien avec la fonction recherchée. Attention cependant à ne pas faire une lecture de votre CV. En effet, le recruteur consultera votre CV par après s’il ne l’a pas déjà fait avant de lire votre lettre donc évitez au maximum les répétitions. Ensuite, sortez vos meilleures cartes et attirez l’attention de l’employeur sur les compétences et les qualités qui feront mouche !

Exemple : « Bénéficiant de plus de 20 ans d’expérience professionnelle dans le domaine de la restauration, je recherche aujourd’hui une nouvelle mission me permettant de mettre à profit mon sens créatif et mes connaissances en cuisine française, italienne et espagnole. »

Remarque : Si vous avez déjà obtenu un premier contact lors d’un salon ou d’une éventuelle visite, mentionnez-le ! De même si vous connaissez une personne qui travaille d’ores et déjà au sein de l’entreprise et qui vous a recommandé !

 

3. Le « Moi » : Donnez des exemples concrets !

Maintenant que les présentations sont faites, développez vos atouts précédemment exposés plus en profondeur ! Pour plus de clarté, vous pouvez vous demander en quoi vos compétences vont vous servir dans l’exercice de cette fonction. Illustrez-les en donnant des exemples concrets de situations déjà vécues lors d’expériences antérieures. Pour les plus chevronnés,  sachez que votre expérience primera sur les diplômes obtenus ! Pour un recruteur, un candidat déjà formé au métier représente un gain de temps et d’énergie. Celui-ci s’intégrera rapidement et réalisera le travail demandé avec efficacité.

Exemple : « Les tâches administratives qui m’étaient confiées ainsi que la gestion des dossiers et le suivi des projets m’ont permis d’acquérir beaucoup d’autonomie et d’évaluer le degré d’urgence des demandes à traiter. Très régulièrement en contact avec les nombreux partenaires de la structure, j’ai développé de très bonnes aptitudes communicationnelles et j’ai, de ce fait, une excellente connaissance du réseau associatif de la région.»

Si vous êtes fraîchement diplômé, vous mettrez davantage l’accent sur vos cours, vos mises en pratique et les stages réalisés durant votre cursus. Exprimez également le fait que vous souhaitez enrichir vos compétences et que votre envie d’apprendre est grande ! Dans ce cadre, vous pouvez donner des exemples de tâches bien précises dans lesquels vous voudriez approfondir vos connaissances. Vous devez rassurer l’employeur et le mettre en confiance en mettant en avant vos différentes maîtrises !

Exemple : « Conscient de l’importance du travail en réseau  pour le développement de vos projets, je saurai me montrer curieux et actualiser rapidement mes connaissances liées au secteur associatif. »

Remarque : Évitez à tout prix d’utiliser les adjectifs bancals tels que « dynamique », « motivé », « ponctuel ». Ces qualités censées vous représenter ne donnent aucune profondeur et elles sont naturellement attendues par l’employeur qui vous engagera. Par exemple, la ponctualité n’est pas une qualité : vous vous devez d’arriver à l’heure pour réaliser votre travail.

 

4. Le « Nous » : faites des liens avec l’entreprise !

Pour ce troisième paragraphe, vous proposerez à l’employeur toutes les compétences que vous apporteriez à son entreprise. Vous lui proposerez d’imaginer ce que pourrait donner une future collaboration. Présentez-lui tout ce que vous pouvez faire si vous travaillez ensemble. En effet, le recruteur estime que vous devez apporter votre savoir-faire à l’entreprise. Si votre candidature est une réponse à une offre, relisez-là afin de ne pas omettre les points importants que la société a cités. Prouvez au recruteur que vous avez bien saisi les missions et les responsabilités du poste.

Comme dit au point 1, vous pouvez également parler de la société dans cette partie-ci. Consultez le site internet de la structure et voyez quels sont ses projets, les différents types de fonctions engagées, renseignez-vous sur la taille de la société, la clientèle rencontrée, les produits proposés, les projets mis en place, … Essayez d’imaginer ses enjeux et ce qu’elle souhaite maintenir voire améliorer éventuellement.

Exemple : « Je pense que l’école est une étape cruciale dans le développement de l’enfant, elle forge leurs connaissances, leurs valeurs et leurs avenirs et vos démarches visent à améliorer la qualité de l’enseignement ainsi qu’à diminuer l’exclusion et l’inégalité sociale. C’est pour ces diverses raisons que j’aimerais vivement apporter ma contribution à l’avancement de vos recherches. »

 

5. La conclusion : Proposez une entrevue !

Vous pourrez terminer votre lettre de motivation sur la proposition d’une entrevue. Celle-ci vous permettra de leur démontrer votre motivation, vos compétences et vos connaissances de l’entreprise.

Exemple : « Espérant fortement que ma candidature retienne votre attention, je me tiens à votre entière disposition pour un entretien fixé à votre convenance. »

Nombreuses sont les formules de politesse que vous pouvez utiliser pour présenter vos salutations et clôturer votre lettre. Cependant, si vous n’êtes pas à l’aise avec ces formulations, faites au plus simple ! Il faut que la lettre reflète votre personnalité du début à la fin.

Exemple : « Dans l’attente d’une réponse favorable, je vous prie de croire, Madame Dupont, en l’expression de mes sentiments les meilleurs. »

 

6. Peaufinez votre travail : relisez-vous bien et préparez-vous à l’envoyer !

La rédaction d’une lettre de motivation de qualité prend du temps et de l’énergie ! Vous devez trouver les mots justes et veiller à ce que l’on interprète correctement ce que vous voulez faire partager ! A présent, vous n’avez plus qu’à la relire à tête reposée pour éviter les fautes d’orthographe, de grammaire ainsi que les formulations hasardeuses.

Une fois celle-ci relue, vous pouvez l’envoyer en accompagnant votre CV à l’adresse mail de l’entreprise !

Retenez qu’il n’existe pas de modèle de lettre idéal. Nous vous avons proposé une façon de faire somme toute classique et efficace car elle a fait ses preuves. Fort heureusement, la multitude des parcours réalisés par les candidats et la diversité des postes recherchés permettent à chacun de faire une candidature personnalisée et unique ! Désormais, à vous de décrocher un entretien d’embauche et, dans le meilleur des cas, un contrat de travail !

 

 

Exemple de lettre de motivation pour une candidature spontanée

 

voici un exemple de lettre de motivation pour un poste d’éducateur/éducatrice, avec en rouge les données que vous devrez modifier

 

Aude Gambert

Née le 23 Décembre 1970 à Liège

115, Avenue des Tilleuls

4000 Liège

Téléphone

Email

                                               Liège, le 28 Mars 2019

 

 

 

Objet : Candidature spontanée au poste d’éducatrice A2

 

 

Madame, Monsieur,  

 

C’est avec beaucoup d’intérêt que je vous envoie ma candidature pour un éventuel poste d’éducatrice A2 à pourvoir au sein de votre structure.

 

Mes expériences professionnelles m’ont permis de développer des qualités telles que l’esprit d’analyse, de synthèse, d’initiative, la capacité à m’adapter et à visualiser une situation dans sa globalité. Disposant également de qualités rédactionnelles et communicationnelles, je suis capable de gérer les éventuelles démarches administratives et le contact avec l’équipe.

Consciente de l’importance du travail en réseau et en partenariat, je saurai me montrer curieuse et actualiser mes connaissances liées au secteur associatif quotidiennement. Grâce à la diversité des structures dans lesquelles j’ai travaillé, j’ai pu aborder la représentation du travail social sous différentes formes et accorder une grande importance au respect de l’humain. Soucieuse d’être la plus adéquate possible, je vise à toujours améliorer mes méthodes de travail et d’analyse en n’hésitant pas à remettre en question ma pratique.

Ajouter un petit paragraphe sur la structure/société à qui vous envoyez la lettre

 

Dans l’attente d’une réponse favorable, je vous prie de croire, Madame, Monsieur, en l’expression de mes sentiments les plus respectueux.

 

 

Aude Gambert

 

 

Bonne chance dans vos recherches !