Depuis 25 minutes, le responsable du recrutement vous pose des questions d’entretien diaboliques.

Vous êtes enfin arrivé à la fin. L’interviewer demande : “Avez-vous des questions à me poser ?

Vous bégayez et dites : “Non, je pense que c’est bon.

Trois semaines plus tard, vous êtes de retour sur les sites de recherche d’emploi et vous vous réveillez à quatre heures du matin.

Mais pourquoi ?

Bref, vous êtes parti sans préparation et sans intérêt pour le rôle. Du coup vous n’avez pas décroché l’emploi de sécrétaire à Liège.

Mais ne stressez pas.

Vous êtes sur le point de découvrir 33 questions à poser à un recruteur.

 

ASSUREZ-VOUS DE SAVOIR DANS QUOI VOUS VOUS ENGAGEZ

Un pourcentage ahurissant des demandeurs d’emploi quittent un emploi dans les 90 premiers jours suivant leur entrée en fonction.

 

Il y a 15 questions importantes que vous pouvez poser, donc vous savez exactement ce que vous ferez.

  1. Pouvez-vous me décrire ma journée type si j’ai le poste ?
  2. Y a-t-il quelque chose que vous aimeriez me dire à propos du poste qui n’était pas dans l’annonce ?
  3. Combien de personnes ont quitté ou ont été licenciées de ce poste au cours de l’année écoulée ?
  4. Avec qui pensez-vous que je vais travailler le plus étroitement ?
  5. Pouvez-vous m’en dire plus sur mon futur supérieur hiérarchique direct ?
  6. Quel est le processus d’intégration des recrues ?
  7. Combien y a-t-il de personnes dans l’équipe ?
  8. Quelle est la partie la plus difficile de ce poste ?
  9. Quels sont les trois principaux aspects les plus gratifiants de ce travail.
  10. Attendez-vous ou autorisez-vous les employés à faire des heures supplémentaires ?
  11. Pensez-vous que l’étendue de ce poste va changer prochainement ?
  12. Pourquoi l’entreprise a-t-elle décidé d’ouvrir le poste dès maintenant ?
  13. Depuis combien de temps le poste est-il ouvert ?
  14. Combien de temps les gens restent-ils à ce poste ?
  15. Aurai-je l’occasion de profiter d’une certaine variété au quotidien ou mon travail sera-t-il similaire la plupart du temps ?

 

Une fois que vous avez une vue d’ensemble du poste que vous souhaitez occuper, vous pouvez passer à des questions d’entretien plus générales.

 

SACHEZ SI L’ENTREPRISE VOUS CONVIENT SUR LE PLAN CULTUREL

Avant de faire un acte de foi et de signer le contrat, faites quelques recherches et découvrez la culture de l’entreprise.

 

  1. Pouvez-vous me dire quelques mots sur la culture d’entreprise ? En quoi est-elle différente des autres ?
  2. Quelles sont vos valeurs fondamentales ? (assurez-vous que vous ne pouvez pas les consulter sur le site de l’entreprise).
  3. Comment les employés obtiennent-ils un retour d’information sur leur travail ? Les managers ont-ils tendance à édulcorer les choses ou à donner un feedback brut ?
  4. Pouvez-vous décrire le style de gestion global de l’entreprise ? Les cadres sont-ils plus proches ou moins proches de leurs subordonnés directs ?
  5. L’entreprise est-elle en croissance ?
  6. La direction est-elle transparente en ce qui concerne les plans de l’entreprise, les revenus générés, etc.
  7. Diriez-vous que les employés travaillent principalement seuls ou que l’environnement de travail est plus collaboratif ?
  8. Avez-vous organisé récemment un team building ?

 

Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses.Mais en fonction de ce que vous dit le responsable de l’embauche, l’une ou l’autre entreprise pourrait être une meilleure option pour vous sur le plan professionnel.

 

S’INFORMER SUR LA FORMATION ET LE DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL

Voici l’amère vérité :

Certaines entreprises investissent toute leur énergie pour aider leurs employés à développer leurs compétences, qu’ils pourraient mettre en valeur sur leur CV plus tard.

D’autres forment les gens à certaines tâches et les maintiennent dans leur poste jusqu’à ce que la situation s’améliore.

Un problème ?

Si vous atteignez un plateau, votre valeur s’en ressentira et, par conséquent, il n’y aura pas beaucoup de choses que vous pourrez faire pour une entreprise.

Alors, avant d’appuyer sur la gâchette de l’offre d’emploi, renseignez-vous pour savoir si vous pourrez évoluer en tant que professionnel.

  1. Les personnes les plus performantes dans ce rôle ont-elles changé de poste (senior) ?
  2. Existe-t-il un plan de carrière pour ce poste ? Combien de temps faut-il pour “monter en grade” ?
  3. Existe-t-il des possibilités de développement professionnel ? Si oui, à quoi ressemblent-elles ?
  4. Vais-je suivre une formation ? Comment sera-t-elle mise en œuvre ?
  5. Proposez-vous des programmes de formation pour les employés ?
  6. Y a-t-il des possibilités d’avancement ou de développement professionnel dans ce rôle ? Pouvez-vous donner un exemple précis d’un employé qui a occupé ce poste et qui a ensuite gravi les échelons ?

 

POSER AU RECRUTEUR LES QUESTIONS RELATIVES AU PROCESSUS D’ENTRETIEN

Assurez-vous donc de poser certaines des questions ci-dessous :

  1. Quelle est l’étape suivante du processus de recrutement ?
  2. Quelle serait la date de début idéale si j’obtenais le poste ?
  3. Avec qui devrais-je rester en contact au fur et à mesure que les choses évoluent ?
  4. Quelle est la durée moyenne de votre processus de recrutement ?

 

Bien que vous n’ayez pas à les poser toutes, veillez à poser à l’examinateur au moins quatre questions (une de chaque catégorie).